24/06/2019

Healthy food

 

Une prise de conscience concernant notre alimentation est en train de se faire et cela se reflète notamment dans nos rayons de magasins. De nouveaux labels se créent et promeuvent des aliments « healthy ». On trouve désormais presque l’ensemble de nos supermarchés en version « sains » passant même par les burgers ou pizzas. Mais est-ce que ces aliments sont réellement sains ? Sont-ils à consommer avec modération ? Enfin, contribuent-ils réellement à une perte de poids ?

 

Quel bonheur que de voir que certaines personnes commencent à s’intéresser enfin à leurs assiettes. Je suis plus que ravie qu’une prise de conscience se fasse et j’espère que dans un avenir proche cela forcera les industriels à repenser leur assortiment complet (ainsi que leur façon de penser). D’ailleurs, certains produits qui se trouvent déjà sur le marché sont supers pratiques et délicieux.

 

Oui je précise bien certains. Car évidemment avec cet intérêt grandissant, les marketings se sont donnés à cœur joie. Incroyable et pourtant, je vous assure que « healthy » sur un emballage ne veut pas dire « healthy » dans la vraie vie. A moins que votre notion de « healthy » comprenne des conservateurs et autres « ingrédients » composés de chiffres à rallonge ou une quantité de sucre excédent le quota journalier dans une petite barre de 40 gr.

 

Méfiance donc. Et bien que comme toujours je favorise en premier lieu les ingrédients non-transformés et de saisons (si possible), il est bien pratique d’avoir quelques autres possibilités. Pour ce faire, je vous conseille vivement de bien lire vos étiquettes, c’est le seul moyen de savoir ce que vous consommez réellement.

 

Mangez healthy, c’est bien, cependant, je constate souvent chez mes clientes qu’il y a une confusion entre manger sains et surconsommer les produits sains. J’entends souvent la phrase « oui mais c’est sain donc je peux ». Sain ne veut pas dire autorisation de se gaver. Bien que les ingrédients soient le plus naturel possible (dans les meilleurs cas), ces derniers n’échappent pas à la valeur calorique.

 

 

A ne pas se méprendre, je ne promeux pas le comptage de calories mais souhaite simplement vous rendre attentives au fait que ce n’est pas parce qu’un aliment est sain que l’on peut en consommer en excès. Il y a une grande différence entre manger une poignée d’amande ou les quatre paquets. Dans la seconde version, le comportement alimentaire n’est pas sain et il ne vous aidera certainement pas à atteindre vos objectifs. A moins évidemment que vous soyez entrain d’escalader le Kilimanjaro dans tel cas, quelques amandes supplémentaires ne feront pas de mal :-)

 

Si vous avez des questions concernant ce sujet ou d’autres, n’hésitez pas à prendre contact avec moi !