11/11/2019

Panique en cabines d’essayage

 

Lors d’une belle journée shopping avec vos copines, vous avez craqué sur une nouvelle tenue, vous foncez donc l’essayer en cabine. Confiante et euphorique de cette nouvelle trouvaille, vous avez pris votre taille habituelle et là, malheur, vous ne passez pas une cuisse.

Et dans votre tête, votre vie défile (j’exagère un peu mais pas autant que ça), car tout d’un coup votre confiance disparaît complètement, vous vous sentez trop grosse, vous remettez en question votre alimentation, votre détermination, vous êtes découragée, déçue de vous-même. « Mais pourquoi je ne passe pas dans ce fichu jeans ?? » « Qu’est-ce qui ne va pas chez moi ?! » « Est-ce que j’ai encore pris du poids ? » Votre journée shopping est gâchée et vous repartez frustrée et triste du magasin. Ecrit noir sur blanc, le monologue paraît complètement disproportionné et stupide et pourtant je suis sûre que vous avez déjà vécu cette scène. 

Il est évidemment possible d'avoir pris un peu de poids et ce n'est pas grave, notre corps fluctue sans cesse. Mais le plus dingue dans cette situation, c’est qu’à aucun moment notre esprit s'est demandé si le "problème" ne viendrait pas de l'habit. Et oui les tailles des fabricants diffèrent selon les marques, les styles, les matières. Vous faites peut-être un 36 chez Zara et un 38 chez H&M. Nous avons une obsession avec les chiffres, les chiffres sur la balance, les chiffres de nos habits, nous voulons impérativement rentrer dans certaines cases qui ont été prédéfinies pour nous alors que nous sommes toutes uniques.

Arrêtons donc de penser que notre corps à un problème, « mes hanches sont trop larges, mon ventre ressort, on voit ma cellulite, mes mollets sont trop gros ». A l’heure de la « fast fashion », on a aussi oublié que les habits que nous achetons sont de pauvre qualité, que les coutures sont mal faites, que les tissus sont parfois inadéquats et ne mettent pas toujours en valeur nos corps. Nous avons également toutes des morphologies différentes, dès lors le jeans X chez Mango ne peut pas convenir à toutes les femmes de la terre, c’est impossible et c’est tant mieux ! Soyons heureuses de ne pas être des copies conformes et commençons à apprécier nos différences.

 

Alors lors de votre prochaine « crise d’essayage » on applique mon petit kit SOS :

  1. On prend trois grandes inspirations afin de revenir dans le moment présent,
  2. On se reconnecte à la réalité ; le problème ne vient pas de nous, c’est l’habit qui ne nous convient pas et non le contraire,
  3. On ferme les yeux et on se dit 3 affirmations positives sur nous-même,
  4. On continue sa chouette journée shopping sur une note bienveillante. 

 

Evidemment, il est possible que vous ne soyez pas complètement contente de votre image d’aujourd’hui et que vous souhaitiez vous améliorer. En ayant de la bienveillance, de la patience et de l’amour envers vous-même, cela vous aidera à accomplir vos objectifs d’une manière saine et de longue durée.

Prenez-le sur une note d’humour et de challenge, votre magnifique booty réclame un petit lift ? Challengez-vous à réaliser des exercices fessiers ces prochaines semaines, faites un squat challenge, etc…

 

Soyez une amie envers vous-même et tirez-vous vers le haut !

Belle journée à toutes, 

Des becs, Fiona